Université de Liège FPLSE
Université de Liège

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Éducation

Département de Psychologie

Unité de Neuropsychologie

Certificat d'Université en intervention cognitive

 

[approuvé le 16/05/2018 par le CA de l'ULiège – approuvé le 10/07/2018 par le CA de l'ARES]

 

Le Certificat d’université (CU) en intervention cognitive propose aux psychologues spécialisés en neuropsychologie (ou ayant une base en évaluation cognitive) une formation spécialisée sur la prise en charge des troubles cognitifs (et émotionnels et comportementaux) chez l'enfant, l'adulte (faisant suite à une lésion cérébrale acquise, ou dans le contexte d'un trouble mental sévère) et la personne âgée (vieillissement normal ou pathologique).

 

Pour télécharger le folder du CU en version pdf, cliquer ici.


La formation compte 15 crédits et s’étend sur deux années (NB : les cours sont donnés pendant la journée – généralement le vendredi après-midi).

Le CU est co-organisé (sous la responsabilité académique du Prof. Th. Meulemans) par le Département de Psychologie et la Clinique Psychologique et Logopédique Universitaire (CPLU) de la Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Education (FPLSE) de l'Université de Liège, en collaboration avec l'Unité de Revalidation Neuro-cognitive et Logopédique du CHU de Liège.

Adresse : B33 Trifacultaire - Quartier Agora - Place des Orateurs 1 - 4000 Liège (Belgique)

Tél. : 04/366 23 74
E-mail : thierry.meulemans@uliege.be

 

Présentation du CU

Le nombre de psychologues cliniciens impliqués dans des activités de prise en charge et de revalidation cognitive a considérablement augmenté ces dernières années – qu'il s'agisse d'interventions auprès de patients cérébrolésés (enfants, adultes, personnes âgées) ou dans un contexte psychopathologique. Ce développement des pratiques d'intervention neuropsychologique s'est accompagné d'un renforcement des programmes de formation proposés par les universités belges francophones en neuropsychologie clinique. Ceci est particulièrement vrai à l'Université de Liège qui, dans le cadre du Master en sciences psychologiques, propose depuis plusieurs années une option spécialisée en neuropsychologie clinique dont le succès et la renommée témoignent de la reconnaissance qu'elle a pu gagner parmi les professionnels du secteur. Le Certificat d'Université en intervention cognitive s'inscrit logiquement dans la continuité de cette formation spécialisée. Le CU se propose de compléter la formation des psychologues spécialisés en neuropsychologie en leur proposant un programme de formation aux pratiques de revalidation cognitive centré sur les quatre types de population principalement visés par la prise en charge cognitive : le patient adulte cérébrolésé, la personne âgée, le patient adulte avec troubles mentaux sévères, et l'enfant (cérébrolésé, avec troubles développementaux ou en difficulté scolaire).

Le programme s'organise autour d'un socle commun de formation, visant à aborder non seulement les principes de base, mais également des aspects de pratique avancée pour la prise en charge des atteintes du fonctionnement cognitif. En plus de ce socle commun, l'étudiant doit choisir un module qui lui permet de se spécialiser et d'approfondir certains aspects de la revalidation cognitive spécifiques à la population qui l'intéresse.

 

 

 

Programme

Le CU en intervention cognitive comprend :

Les crédits (ECTS) correspondent à la quantité de travail demandée à l'étudiant. Concernant le tronc commun et le module, les ECTS comprennent la participation aux séances de formation (cours, séminaires...) ainsi que, pour certains enseignements, un travail préparatoire sur base d'un dossier de lecture mis préalablement à disposition des étudiants.

La formation est organisée autour de cinq unités d'enseignement distinctes, dont les contenus se répartissent entre le tronc commun et les modules spécifiques.

  Unités d'enseignement
1 Prise en charge neuropsychologique :
introduction théorique et méthodologique
2 Méthodes validées de prise en charge pour différents domaines du fonctionnement cognitif
3 Evidence-based practice en neuropsychologie
4 Prise en charge des aspects émotionnels et comportementaux
5 Utilisation de la technologie et apport des techniques d'imagerie dans le domaine de la prise en charge

 

Cliquez sur les liens ci-dessous pour visualiser les matières incluses dans ces unités d'enseignement en fonction du module choisi :

Présentation du programme par année de formation

1ère année (Bloc 1) : socle commun (9 ECTS – 65h de cours) – Coordination : Thierry Meulemans, Sylvie Willems

Partim 1. Prise en charge neuropsychologique : introduction théorique et méthodologique

• Les grandes approches de la revalidation neuropsychologique Thierry MEULEMANS
• Les questions éthiques : aspects généraux et illustrations Thierry MEULEMANS

Partim 2. Evidence-based practice en neuropsychologie

• Principes de l'EBP Sylvie WILLEMS
• Recherche documentaire Nancy DURIEUX
• Lignes de base (paradigmes, méthodes, observations, etc.) Laurence ROUSSELLE, Sylvie WILLEMS, Stéphane ADAM, Marie GEURTEN
• Principe de prise en charge écologique et fonctionnelle, centrée sur la personne Sylvie WILLEMS
• Soutien aux aidants, psychoéducation, patient/parent-partenaire, y compris de le contexte du vieillissement Stéphane ADAM, Laurence ROUSSELLE, Frank LAROI, Coline CRUTZEN

Partim 3. Prise en charge des aspects émotionnels et comportementaux

• Anxiété Fanny KREUSCH
• Dépression et amotivation Aurélie WAGENER
• Approche psychoéducative du sommeil Christina SCHMIDT
• Approche psychoéducative de la douleur Audrey VANHAUDENHUYSE
• Approche psychoéducative de la fatigue Fabienne COLLETTE, Nicols MOYANO, Gaël DELRUE
• Cognition sociale Bronwyn GLASER, Maud SCHNEIDER

Partim 4. Utilisation de la technologie et apport des techniques d'imagerie dans le domaine de la prise en charge

• Apport de l’imagerie cérébrale dans le contexte de la revalidation Steve MAJERUS
• Apports de l’informatique et des technologies émergentes (télé-revalidation, réalité virtuelle) Stéphane ADAM, Frank LAROI, Sylvie WILLEMS, Gaël DELRUE, Nicolas MOYANO

Partim 5. Méthodes validées de prise en charge pour différents domaines du fonctionnement cognitif

• Mémoire de travail 1 Steve MAJERUS
• Mémoire de travail 2 Françoise COYETTE
• Mémoire épisodique 1 Gaël DELRUE, Valentine DEMOULIN, Éric VINCENT
• Mémoire épisodique 2 (méthodes d’imagerie) Françoise COYETTE
• Mémoire sémantique Marie-Pierre DE PARTZ
• Mémoire prospective Anne QUITTRE
• Mémoire pour les noms de personnes Serge BRÉDART
• Troubles attentionnels Claire VALLAT
• Troubles exécutifs Éric VINCENT
• L'approche métacognitive Marie GEURTEN

2ème année (Bloc 2) : modules spécialisés

L'étudiant doit choisir un module parmi les 4 modules présentés ci-dessous.

1. Module « Enfant » (3 ECTS – 25 heures de cours) – Coordination : Laurence ROUSSELLE

• Troubles d'attention avec et sans hyperactivité : promouvoir et soutenir le développement des fonctions exécutives et attentionnelles chez l'enfant Laurence ROUSSELLE, Line VOSSIUS
• La dyspraxie et de la dysgraphie chez l'enfant : interventions et pistes Claire LE LOSTEC
• Prise en charge des troubles d'apprentissage en mathématiques et aménagements raisonnables Laurence ROUSSELLE, Line VOSSIUS
• Développer la méthode de travail chez l'enfant et l'adolescent : approche métacognitive Marie GEURTEN
• Le cas particulier du haut potentiel : accompagnement, interventions et précautions Gaëlle MEERT
• Promouvoir le développement des compétences socio-émotionnelles chez le jeune enfant Marine HOUSSA
• Prise en charge de l’anxiété chez l’enfant Céline STASSART
• Prise en charge des troubles du comportement externalisé : approche centrée sur le parent Laurie LOOP
• Orientation, motivation et vocation scolaire Florence Dangoisse
• Réseau de soin autour de l'enfant en difficulté Corinne CATALE

2. Module « Adulte cérébrolésé » (3 ECTS – 25 heures de cours) – Coordination : Thierry MEULEMANS, Éric VINCENT

• Prise en charge du patient hospitalisé en phase aiguë Géraldine LEPUITS
• Prise en charge du patient TC léger et whiplash Éric VINCENT
• Prise en charge des états de conscience altérés et du patient locked-in Athena DEMERTZI
• Prise en charge sur le long terme (après revalidation) : accompagnement du patient, réseaux de soins… Christine CROISIAUX
• Prise en charge des troubles comportementaux chez les patients institutionnalisés Victorine ZERMATTEN
• Revalidation des troubles visuo-perceptifs : héminégligence, agnosie visuelle, vision aveugle Murielle WANSARD, Valentine DEMOULIN
• Prise en charge du patient avec troubles sévères de la mémoire Thierry MEULEMANS
• Apraxie Gaël DELRUE
• Prise en charge du patient avec trouble évolutif: l'exemple de la SEP Gaël DELRUE, Nicolas MOYANO

3. Module « Adulte avec trouble mental sévère » (3 ECTS – 25 heures de cours) – Coordination : Frank LAROI

• Descriptions cliniques générales, outils principaux d’évaluation en psychopathologie et problématiques spécifiques Frank LAROI
• Conceptualisation de cas en psychologie clinique Sylvie BLAIRY
• Cognition sociale : illustration dans la schizophrénie Antoinette PROUTEAU
• Attentional Training Technique : illustration dans la schizophrénie Marie-Noëlle LEVAUX
• Goal Management Training : illustration dans la schizophrénie Marie-Noëlle LEVAUX
• Troubles anxio-dépressifs et activation comportementale : approche transdiagnostique Sylvie BLAIRY
• Switch, intervention multi-factorielle visant la motivation et l’engagement vers ses objectifs : illustration dans la schizophrénie Bénédicte THONON
• Prises en charge dans le milieu de vie du patient, approche compensatoire et environnementale Stéphane RAFFARD

4. Module « Vieillissement normal et pathologique » (3 ECTS – 25 heures de cours) – Coordination : Stéphane ADAM

• Prise en charge des troubles cognitifs et comportementaux en milieu institutionnel (type maison de repos et de soins) Stéphane ADAM
• Enjeux cognitifs liés à l'adhérence au traitement des patients âgés (et modalités d'intervention) Stéphane ADAM
• Supervision incluant des modules de cours adaptés en fonctions des difficultés rencontrées dans l'analyse d'une situation clinique * Stéphane ADAM, Coline CRUTZEN, Pierre MISSOTTEN, etc

 *Plus concrètement, l’objectif est de partir directement de situations cliniques vécues par les étudiants dans leur pratique quotidienne (si les étudiants n’ont pas de pratique, nous amenons nos propres vignettes cliniques). A partir de ces situations, une réflexion sur l’intervention est initiée collectivement. En fonction des discussions et de la mise en évidence au travers de celles-ci d’éventuelles difficultés, des modules de cours seront organisés sur mesure pour éclaircir certains éléments de ces vignettes. Par exemple, si des difficultés sont rencontrées dans la mise en place d’un protocole de gestion d’un trouble du comportement, nous inviterons un spécialiste de la question amenant des éléments théoriques et empiriques permettant de mieux appréhender la situation clinique. Différentes thématiques peuvent ainsi être abordées tout au long du programme (en lien direct avec le terrain des étudiants) tel que : la chute et la peur de chuter dans le vieillissement; l’adhérence au traitement des patients âgés; les interventions au domicile des personnes âgées; les gérontechnologies; l’aménagement d’un environnement (domicile ou institution) en fonction de l’état cognitif d’un patient âgé; les activités à proposer aux patients Alzheimer; etc.

Le travail de fin de certificat (TFC) – 3 ECTS

Outre la participation aux séminaires et aux enseignements, il est demandé aux étudiants de réaliser un travail de fin de certificat (TFC) qui prendra la forme d’une analyse de cas clinique unique ou multiple en lien avec le module optionnel. L’étudiant devra mettre en place un protocole de prise en charge en suivant le principe de l’evidence-based practice. Concrètement, l'étudiant devra définir les objectifs et prioriser sa prise en charge en partenariat avec le patient, en considérant celui-ci dans sa globalité. La prise en charge devra être basée sur les meilleures preuves issues de la recherche, tout en tenant compte du contexte et de ses contraintes. L’étudiant devra choisir des mesures et élaborer un design lui permettant ultérieurement d’analyser l’efficacité de son intervention. Une réflexion pourra être menée sur les ingrédients actifs potentiels de la prise en charge et l’applicabilité de la méthode à d’autres patients. Le TFC portera sur l’élaboration du protocole d’intervention et d’évaluation. Il sera rédigé dans un format similaire à celui d’un article scientifique (en français ou en anglais), puis présenté sous la forme d’une communication orale publique. Pour plus de détails, cliquez ici

Organisation du CU

Le CU en intervention cognitive est co-organisé par :

avec la collaboration de l'Unité de Revalidation Neuro-cognitive et Logopédique du CHU de Liège.

Comité de pilotage

Stéphane Adam, chargé de cours, docteur en sciences psychologiques

Frank Laroi, chargé de cours, docteur en sciences psychologiques

Thierry Meulemans, professeur ordinaire, docteur en sciences psychologiques (responsable académique du programme)

Laurence Rousselle, chargée de cours, docteur en sciences psychologiques

Éric Vincent, neuropsychologue, licencié en psychologie et en logopédie (responsable de Unité de Revalidation Neuro-cognitive et Logopédique, Service de Médecine physique, CHU de Liège)

Sylvie Willems, chef de clinique à la CPLU, docteur en sciences psychologiques

Points forts du programme

Le CU en intervention cognitive se veut résolument axé sur la pratique clinique, en adoptant une perspective de la prise en charge cognitive qui soit à la fois intégrée, centrée sur le patient et articulée sur les principes de l'Evidence-Based Practice (EBP). Par prise en charge intégrée, nous entendons qu'une prise en charge cognitive n'a de sens que si elle vise au mieux-être de la personne ; et améliorer le bien-être de la personne nécessite la prise en compte des dimensions psycho-affectives et du contexte de vie dans lequel s'inscrivent les difficultés du patient, ainsi que des objectifs de réinsertion de la prise en charge. Adopter une perspective ouverte et intégrée de la revalidation implique dès lors d'aborder – outre les aspects directement liés à la prise en charge cognitive proprement dite – des domaines aussi divers que la réinsertion scolaire ou professionnelle, l'aide aux aidants, ou encore les problèmes liés au retour au domicile.

Le CU propose des dispositifs pédagogiques variés (e-learning, séminaires de discussion autour de cas cliniques, classe inversée, mémoire de fin d'études), visant à la participation active des étudiants.

La formation comprend d'une part des enseignements donnés par des membres du personnel académique de la FPLSE, et d'autre part des cours ou séminaires animés par des professionnels du terrain. Ces derniers sont choisis à la fois pour leur expérience clinique dans leur domaine de spécialisation et pour l'importance qu'ils accordent à la validité théorique de leur pratique clinique ainsi qu'à l'adhésion de celle-ci aux principes de l'EBP.

Prérequis

Outre une formation générale de base en neuropsychologie clinique (fondements, approche syndromique, étiologies neurologiques…), en neuroanatomie (physiologie du système nerveux), en neuropsychologie cognitive, en psychologie cognitive, en psychologie cognitivo-comportementale ou en psychopathologie, le candidat doit avoir suivi durant son master en sciences psychologiques une formation spécialisée en neuropsychologie clinique (comprenant notamment une initiation aux méthodes d'évaluation et de diagnostic et un stage en neuropsychologie clinique). Des acquis d'expérience pourront être valorisés par la commission d'admission.

Public visé

Ce certificat s’adresse aux personnes détentrices d'un master en psychologie ayant suivi durant leur master une formation spécialisée en neuropsychologie clinique et qui souhaitent approfondir leurs compétences dans le domaine de la prise en charge cognitive.

Évaluation

L'évaluation repose sur la participation de l'étudiant aux cours et séminaires inclus dans la formation, ainsi que sur la réalisation d'un mémoire (le travail de fin de certificat, ou TFC). La participation aux enseignements (avec un pourcentage de présence qui ne peut être inférieur à 85%) et la réussite du mémoire conduisent à l'obtention du Certificat d'université en intervention cognitive.

Compétences acquises à l’issue du programme

Le CU en intervention cognitive vise à l'acquisition des compétences suivantes :

Conditions d'admission

Cette formation s'adresse aux personnes détentrices d'un master en psychologie relevant d'une orientation clinique (ou diplôme jugé équivalent) et ayant suivi une formation spécialisée en neuropsychologie. Des acquis d’expérience pourront être valorisés par la Commission d’admission.

Le nombre de places disponibles étant limité, les candidats seront sélectionnés par une commission de sélection, sur dossier et au terme d'un classement, pouvant être précédé par une interview.

Modalités organisationnelles

Durée de la formation

Nombre de crédits : 15 ECTS

La formation est organisée tous les deux ans. Le programme du CU est réparti sur deux années :

Les cours sont organisés le vendredi (généralement l'après-midi) ; la présence y est obligatoire.

Choix du module spécialisé et TFC

Le travail de fin de certificat (TFC) est lié au module choisi par l'étudiant. Afin de pouvoir réaliser ce travail, l'activité professionnelle (ou le stage) devra donc se réaliser dans un contexte professionnel en lien avec ce module. Ainsi, par exemple, un étudiant s'inscrivant dans le module "Enfant" devra justifier une pratique professionnelle minimale auprès d'une population d'enfants.

Pour la réalisation du TFC, les étudiants devront donc apporter la preuve de leur insertion dans une activité professionnelle (le cas échéant en tant que stagiaire) de neuropsychologie clinique durant la réalisation du certificat.

Avoir une activité professionnelle (ou réaliser un stage) n'est pas une condition sine qua non à l'inscription à cette formation. Néanmoins, cela est nécessaire pour la réalisation du TFC et est donc obligatoire à l'obtention du certificat en fin de cursus.

Modalités du stage

Dans le cas où un étudiant n'est pas en mesure de justifier une activité professionnelle en tant que neuropsychologue clinicien, il lui sera demandé de trouver un stage, en lien avec son module, d'une durée de 10h/semaine en moyenne. Ce stage devra couvrir une période de 9 mois, répartie entre les deux années du certificat, avec au minimum 6 mois effectués lors de la deuxième année.

Téléchargez le contrat de stage ici.

Langue de la formation

Français

Calendrier

1ère année de formation (tronc commun) : cours donnés le vendredi, de février à juin. Pour l'horaire complet (provisoire), cliquez ici. Le premier cours (29/01/2021) aura lieu au trifac 2 (B33) - Sart-Tilman

2ème année de formation (modules optionnels) : cours donnés le vendredi, de septembre à janvier . Pour l'horaire complet, cliquez ici.

Inscriptions

Les dossiers de candidature sont à envoyer pour le 27novembre 2020 au responsable du programme, le Professeur Thierry Meulemans :

Prof. Thierry Meulemans
Unité de Neuropsychologie
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Éducation
Place des Orateurs 1
B-4000 Liège (Belgique)

thierry.meulemans@uliege.be - tél. +32 4 3662374 ou +32 4 3662012.

Ce dossier doit comporter les éléments suivants :

Les personnes qui ont introduit un dossier de candidature avant le 27/11/2020 seront informées de la décision de la commission de sélection pour le 10/12/2020.

Le candidat qui a reçu une réponse positive à sa demande d'admission au CU (voir "Conditions d'admission", ci-dessus) peut s'adresser à la Cellule Formation Continue de l'ULiège pour son inscription :

 

Cellule Formation Continue de l'ULiège
Place du 20-Août 7
4000 Liège
formation.continue@uliege.be
+32 (0)4 366 91 07

 

Les documents qui devront constituer le dossier d'inscription sont :

Droit d'inscription : 1400€ (demandeurs d'emploi : 850€) pour l'ensemble du certificat (socle commun + 1 module spécialisé)

Date limite d'inscription (suite à l'annonce des candidatures retenues pour l'année 2020-2021) : 30 novembre 2020 (en cas de désistement le comité attribuera les places restées vacantes aux candidats sur liste d'attente, ceux-ci auront alors jusqu'au 31 décembre 2020 pour s'inscrire).

Un nombre minimum d'inscrits est nécessaire à l'organisation du certificat. Si ce nombre n'est pas atteint, le certificat ne sera pas organisé.

Inscription dans un module spécialisé additionnel

L'étudiant qui le souhaite a la possibilité de suivre les enseignements d'un deuxième module spécialisé, donnant dans ce cas lieu à une attestation de suivi. Il devra s'acquitter de droits d'inscription complémentaires s'élevant à 250€ (150€ si demandeur d'emploi). Attention: veillez à vérifier l'horaire des modules car de possibles chevauchements peuvent se produire rendant impossible le suivi de certains modules simultanément.

Lieu(x) de la formation

Les enseignements sont donnés dans les locaux de la FPLSE (campus du Sart Tilman, Liège).

Contacts - demandes d'informations

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter Sacha Blause (assistante à la coordination du CU ; par mail sacha.blause@uliege.be ou par téléphone au +32 (0)4 366 44 67 uniquement le vendredi).

Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires concernant un module en particulier, vous pouvez contacter les coordinateurs des modules :

 

Liste des intervenants

 

Stéphane ADAM Docteur en psychologie (Chargé de cours, Département de Psychologie, ULiège)
Sylvie BLAIRY Docteure en psychologie (Professeure, Département de Psychologie, ULiège)
Serge BRÉDART Docteur en psychologie (Professeur ordinaire, Département de Psychologie, ULiège)
Corinne CATALE Docteur en psychologie (REALISM)
Fabienne COLLETTE Docteure en psychologie (Directeur de recherche FNRS, Département de Psychologie, ULiège)
Françoise COYETTE Ergothérapeute (Cliniques Universitaires Saint-Luc, Woluwé)
Christine CROISIAUX Docteure en psychologie (Directrice de l'asbl La Braise, Bruxelles)
Coline CRUTZEN Master en psychologie (chercheuse, Département de Psychologie, ULiège)
Florence DANGOISSE Master en psychologie (assistante, département de psychologie et des sciences de l'éducation, UCLouvain)
Marie-Pierre DE PARTZ Docteure en logopédie (Professeure, Faculté de Psychologie et Sciences de l'Éducation, UCL)
Gaël DELRUE Master en psychologie (Neuropsychologue, Unité de Revalidation Neuro-cognitive et Logopédique, CHU de Liège)
Athena DEMERTZI PhD (Coma Science Group, CHU de Liège)
Valentine DEMOULIN Master en psychologie (Neuropsychologue, Unité de Revalidation Neuro-cognitive et Logopédique, CHU de Liège)
Marie GEURTEN Docteure en psychologie (Assistante, Département de Psychologie, ULiège)
Bronwyn GLASER Docteure en psychologie (Professeure, Département de Psychiatrie, Université de Genève)
Marine HOUSSA Docteure en Psychologie (Chercheuse et Professeure invitée à l’UCL, Co-fondatrice de l'asbl INEMO)
Frank LAROI Docteur en psychologie (Chargé de cours, Département de Psychologie, ULiège)
Claire LE LOSTEC Ergothérapeute à L'ADAPT-Ménilmontant (Paris)
Géraldine LEPUITS Master en psychologie (Neuropsychologue, Unité de Revalidation Neuro-cognitive et Logopédique, CHU de Liège)
Marie-Noëlle LEVAUX Docteure en psychologie, psychothérapeute (Intercommunale de Soins Spécialisés de Liège & Clinique Psychologique et Logopédique Universitaire, ULiège)
Laurie LOOP Master en psychologie (Chercheuse, Département de Psychologie, ULiège)
Steve MAJERUS Docteur en psychologie (Chercheur qualifié FNRS, Département de Psychologie, ULiège)
Gaëlle MEERT Docteure en Psychologie (Psychologue Clinicienne aux Consultations Psychologiques Spécialisées dans le Haut Potentiel)
Thierry MEULEMANS Docteur en psychologie (Professeur ordinaire, Département de Psychologie, ULiège)
Pierre MISSOTTEN Docteur en Psychologie (Assistant, Département de Psychologie, Uliège)
Nicolas MOYANO Master en psychologie (Neuropsychologue, CNRF, Fraiture)
Antoinette PROUTEAU Docteure en psychologie (Maître de conférences - HDR, Université de Bordeaux)
Anne QUITTRE Master en psychologie (Neuropsychologue, Centre de Jour de la Mémoire, CHU de Liège)
Stéphane RAFFARD Docteur en psychologie (Professeur, Université Paul Valéry Montpellier 3 et Service Universitaire de Psychiatrie Adulte, CHU Montpellier)
Laurence ROUSSELLE Docteure en psychologie (Chargée de cours, Département de Psychologie, ULiège)
Christina SCHMIDT Docteure en psychologie (Chercheur qualifié FNRS, Centre de recherche du Cyclotron, ULiège)
Maud SCHNEIDER Docteur en psychologie (Proffesseure assistante, Faculté de psychologie, Université de Genève)
Céline STASSART Docteur en psychologie (Assistante, Département de Psychologie, ULiège)
Bénédicte THONON Master en psychologie (Chercheuse, Département de Psychologie, ULiège)
Claire VALLAT Docteure en psychologie (Neuropsychologue, Maître de conférences, Université Paris 8)
Audrey VANHAUDENHUYSE Docteur en Sciences Médicale (Psychologue et chercheuse, Centre Interdisciplinaire d'Algologie, CHU Sart Tilman & Directrice du Sensation and Perception Research Group, GIGA Consciousness, ULiege)
Éric VINCENT Licencié en Psychologie et en Logopédie (Neuropsychologue, responsable de l'Unité de Revalidation Neuro-cognitive et Logopédique, Service de Médecine physique, CHU de Liège)
Line VOSSIUS Master en psychologie (Chercheuse, Département de Psychologie, ULiège)
Aurélie WAGENER Docteure en psychologie (Assistante, Département de Psychologie, ULiège)
Murielle WANSARD Docteure en psychologie (Assistante, Département de Psychologie, ULiège)
Sylvie WILLEMS Docteure en psychologie (Directrice de la Clinique Psychologique et Logopédique Universitaire (CPLU), Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Éducation, ULiège)
Victorine ZERMATTEN Docteure en psychologie (Neuropsychologue, Foyers et Ateliers Valais de Cœur, Sion, Suisse)

 

 

Commission d’admission et jury d’évaluation

La commission d’admission et le jury d’évaluation sont composés des membres du comité de pilotage.