Université de Liège FPLSE
Université de Liège

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Éducation

Département de Psychologie

Unité de Neuropsychologie

Guide des stages en neuropsychologie

Le présent guide a pour but d'orienter le candidat stagiaire en neuropsychologie à travers les différentes possibilités de stage existantes. Les informations qu'il contient – et notamment celles relatives aux endroits de stage – sont susceptibles d'évoluer d'une année à l'autre. Bien qu'une mise à jour régulière soit prévue, l'une ou l'autre erreur ou imprécision n'est pas impossible.

 

Table des matières

 

Fichiers et liens utiles

 

Organisation générale

Pour toute question relative aux stages de neuropsychologie (inscription, désistement, demande de renseignements, problèmes divers, etc.), les étudiants sont priés de s'adresser à Murielle Wansard (04/366.47.19).

L'étudiant inscrit dans l'option "Neuropsychologie" doit réaliser deux stages de neuropsychologie, l'un en 1ère année du master, l'autre en 2ème année. Au moins un de ces deux stages (réalisé en 1ère ou en 2ème année) doit être un stage de neuropsychologie clinique et doit être effectué dans un des lieux de stage agréés par l'Unité de Neuropsychologie (cliquer ici pour consulter la liste des lieux de stage agréés) ; l'autre stage (effectué en 1ère ou en 2ème année) peut être soit un stage de neuropsychologie expérimentale (effectué au sein de l'Unité de Neuropsychologie), soit un autre stage de neuropsychologie clinique réalisé, avec l'accord du Prof. Meulemans ou du Prof. Rousselle, soit dans un centre PMS, soit dans un centre de prise en charge de personnes en situation de handicap, soit dans un autre centre (non repris dans la liste des lieux de stage agréés par l'Unité de Neuropsychologie) où le stagiaire peut bénéficier de la supervision d'un neuropsychologue (centres de neuropsychologie, services de psychiatrie...).

L'étudiant en neuropsychologie doit donc réaliser deux stages :

  1. Au moins un des deux stages doit être réalisé en neuropsychologie clinique de l'adulte, de l'enfant ou de la personne âgée (stage à choisir dans la liste des lieux de stage agréés)
  2. Le deuxième stage peut être soit :
    • un deuxième stage en neuropsychologie clinique de l'adulte, de l'enfant ou de la personne âgée (à choisir dans la liste des lieux de stage agréés)
    • un stage de neuropsychologie expérimentale
    • un autre stage de neuropsychologie clinique : stage effectué dans un PMS, dans un centre de prise en charge de personnes en situation de handicap, ou stage effectué sous la supervision d'un neuropsychologue dans un lieu de stage autre que ceux agréés par l'Unité de Neuropsychologie.

Accès aux stages de neuropsychologie

Les stages de neuropsychologie clinique ne sont ouverts qu'aux étudiants du premier et deuxième master en sciences psychologiques inscrits dans l'option "Psychologie clinique : neuropsychologie".

Le stage ne peut se faire que l'année dans laquelle l'étudiant est inscrit (pas de possibilité de faire un stage en avance).

Objectifs du stage

Les stages de Master 1 et de Master 2 poursuivent chacun des objectifs pédagogiques spécifiques.

Stage du Master 1

Le stagiaire se familiarise avec les faits et les procédures liés à la réalisation du bilan neuropsychologique (et, dans certains cas, du programme de rééducation) et au contexte dans lequel il se déroule (cadre institutionnel, réunions d'équipe...).

Dans un premier temps, il observe le Maître de stage pour s'initier aux différents aspects que comporte un bilan (consultation du dossier médical, conduite d'une anamnèse, administration des outils d'évaluation, rédaction du rapport, etc., mais aussi perspectives de prise en charge : identification des fonctions cognitives à rééduquer, hiérarchisation de la prise en charge...).

Dans un second temps, l'apprentissage se poursuit par la mise en pratique de ces procédures. Le stagiaire veille non seulement à comprendre et intégrer le "comment" (maîtrise du bilan neuropsychologique de base) mais aussi le "pourquoi" (pourquoi choisir telle épreuve ? comment interpréter tel pattern de performances en regard des conceptions théoriques ? etc.). En fonction de la rapidité d'apprentissage du stagiaire et de ses qualités, le stagiaire atteint alors un certain degré d'autonomie et se montre capable d'initiatives (par exemple, pour la planification d'un bilan), démontrant qu'il peut aborder une situation nouvelle avec flexibilité. Pour l'étudiant qui a en plus l'opportunité de s'initier aux pratiques de rééducation, celui-ci peut alors viser à l'acquisition de compétences spécifiques à la prise en charge du patient cérébrolésé (en plus de celles décrites pour l'évaluation) : réflexion sur la finalité de la rééducation, élaboration d'un contrat de prise en charge, constitution de lignes de base, élaboration de matériel de rééducation, mise en oeuvre des moyens permettant de déterminer l'efficacité de la rééducation, etc.

Enfin, il est demandé au stagiaire de s'insérer de façon harmonieuse au sein de l'équipe. Le stagiaire doit se considérer comme faisant partie intégrante du service clinique ; il participe aux réunions et à la vie générale du service.

A la fin du stage de Master 1, le stagiaire doit être capable d'effectuer un bilan neuropsychologique de manière (quasi) autonome, tant sur le plan des aspects techniques de l'évaluation (maîtrise des consignes, rigueur dans la correction...), de la gestion de la relation avec le patient que de la communication avec les collègues de travail. Le stagiaire devra également être capable d'indentifier et de prioriser les objectifs de la prise en charge (même si le stagiaire n'a pas l'occasion de mettre celle-ci en pratique durant son stage).

Stage du Master 2

A la fin de son deuxième stage, le stagiaire fait preuve de sa capacité à déployer les compétences travaillées jusque-là (autonomie, flexibilité, prise de décision, rigueur méthodologique, souci de validité théorique, compétences relationnelles), en alliant aisance dans la pratique (de par une certaine automatisation dans les procédures) et connaissance de ses propres limites (ainsi que la nécessité de poursuivre une démarche formative).

Inscriptions

Rappelons que, pour un des deux stages qu'il doit réaliser, l'étudiant peut choisir de l'effectuer soit dans un PMS, soit dans un centre de prise en charge de personnes en situation de handicap, soit, sous la supervision d'un neuropsychologue, dans un lieu de stage autre que ceux agréés par l'Unité de Neuropsychologie.

Les modalités d'attribution des stages et les modalités d'inscription seront explicitées au début du 1er master, lors du 1er cours de "Méthodes d'évaluation et de diagnostic en neuropsychologie de l'adulte".

Stages de neuropsychologie clinique

Au moins un des deux stages que l'étudiant doit réaliser pendant son master doit être un stage de neuropsychologie clinique (réalisé dans un des lieux de stage agréés par l'Unité de Neuropsychologie).

Les modalités d'inscription au stage de neuropsychologie clinique sont décrites ci-dessous.

  1. Procédure d'attribution des stages :
    1. Les choix de stages pour le 1er et le 2ème master s'effectuent au cours du 1er master (en septembre-octobre pour le stage du 1er master et en janvier-février pour le stage du 2ème master). En début de 1er master, l'étudiant s'informe sur les différents lieux de stage proposés en neuropsychologie en consultant le site de l'Unité de Neuropsychologie. Sur base des informations qu'il aura recueillies, l'étudiant sélectionne les lieux de stage qui l'intéressent et retranscrit ceux-ci, par ordre de préférence, dans un email qu'il envoie à Murielle Wansard.

      Concrètement, l'étudiant choisit de une à six places de stage (une "place" correspond à un lieu de stage – pas à un maître de stageet à une période de stage : par ex., stage en neuropsychologie de l'adulte, au C.H.U., le 1er quadrimestre 2068-2069). Dans le cas où il existe plusieurs maîtres de stage pour un même lieu de stage, vous pouvez indiquer votre préférence éventuelle concernant le maître de stage ; il en sera tenu compte dans la mesure du possible.

      Pour le stage du 1er master, les demandes de stage doivent avoir été envoyées au plus tard pour le vendredi 19 octobre 2018. Début novembre 2018, affichage aux valves de l'Unité de Neuropsychologie de la répartition des stages et, le cas échéant, répétition de la procédure pour les lieux de stage restants et pour les étudiants qui n'auraient pas obtenu de stage suite à la première sélection.

    2. Pour le stage du 2ème master, les demandes de stage devront être envoyées pour le 15 février 2019. La répartition des stages sera ensuite affichée aux valves de l'Unité de Neuropsychologie et, le cas échéant, la procédure sera répétée pour les lieux de stage restants et pour les étudiants qui n'auraient pas obtenu de stage suite à la première sélection.

      Attention :

      • Communiquez à Murielle Wansard un minimum de 3 choix pour éviter de vous retrouver sans stage après la procédure de sélection (plus vous mettez de choix, plus vous avez de chances d'obtenir une place de stage).
      • Soyez attentifs aux horaires des stages pour vous organiser au mieux par rapport à vos cours.
      • Dans la mesure du possible, nous essayons de donner aux étudiants leur premier ou leur deuxième choix de stage ; il peut toutefois arriver, si vos quatre premiers choix (par exemple) sont déjà pris, que vous obteniez votre 5ème choix...
      • L'attribution du stage se fait de manière totalement ALÉATOIRE.
  2. Au moins un mois avant le début du stage, l'étudiant prend contact avec le Maître de stage pour en fixer les modalités pratiques et pour remplir :

    (1) Le contrat de stage.

    (2) Le formulaire d'inscription au stage du 1er ou 2ème master en sciences psychologiques (à télécharger sur le site de la Fapse). Il devra être signé – avant le début du stage – par le responsable de stage (Thierry Meulemans).

    (3) La fiche d'analyse de risque, à compléter avec le maître de stage et le conseiller prévention-sécurité du lieu de stage. Ce document, une fois complété, est à remettre à Murielle Wansard. Si cette analyse de risque est positive, l'étudiant sera ensuite convoqué par le SPMT (Service de Prévention et de Médecine du Travail) afin de passer une visite médicale.

  3. En cas de désistement, l'étudiant est tenu d'en informer immédiatement Murielle Wansard.

Stages de neuropsychologie expérimentale

  1. Après avoir consulté le présent "Guide à l'usage des stagiaires", l'étudiant s'inscrit auprès de Murielle Wansard pour un stage en neuropsychologie expérimentale.
  2. Les thèmes de recherche sont proposés en septembre-octobre pour le stage du 1er master et en janvier-février pour le stage du 2ème master.
  3. Après avoir pris connaissance des thèmes proposés (et avoir éventuellement rencontré le chercheur concerné), l'étudiant informe Murielle Wansard de son choix (si plusieurs étudiants sont intéressés par les mêmes thèmes, une procédure similaire à celle qui est d'application pour le stage clinique sera mise en oeuvre).

Durée du stage

Tous les stages de neuropsychologie (clinique ou expérimentale) totalisent 375h.

En ce qui concerne le stage de neuropsychologie clinique, les 375h de stage doivent obligatoirement se répartir sur une période d'au moins trois mois (durée maximum : cinq mois).
Les stages de neuropsychologie devant durer un minimum de trois mois, il appartient à l'étudiant d'entrer suffisamment tôt en contact avec son futur maître de stage pour établir le contrat initial et déterminer la date de début du stage (un stage débutant trop tard risque de déborder sur les périodes d'examens).

Le contrat de stage

Au plus tard un mois avant le début du stage, le futur stagiaire complète avec le maître de stage un contrat précisant notamment la date de début et de fin de stage, l'horaire hebdomadaire du stagiaire, ainsi que les tâches qui lui seront confiées. Ce contrat, signé par le stagiaire et par le maître de stage, doit être remis au plus tard deux semaines avant le début du stage à Murielle Wansard.

Le début du stage

Au cours des deux ou trois premières semaines de stage, le stagiaire se trouve principalement dans la situation d'observateur et assiste à au moins deux bilans neuropsychologiques menés par son maître de stage ou par un collaborateur de celui-ci.

Le Maître de stage

Il est titulaire d'un diplôme de Master (ou de Licence) en Psychologie.

Le rapport de stage

  1. A la fin de chaque stage de neuropsychologie clinique (en 1er et en 2ème master), vous devez rédiger un rapport écrit de 10 pages environ. Celui-ci portera sur l'application de la démarche Evidence Based Practice (EBP) à une situation complexe. Ce document est à remettre à Murielle Wansard
  2. Ce rapport doit être remis au plus tard le 7 janvier 2018 (1ère session) ou le 16 août 2019 (seconde session). Il ne doit pas être relié (évitez les pochettes plastiques, spirales, ou autres reliures en tout genre; préférez une simple agrafe ou attache trombone). En 1ère session, le rapport de stage remis en retard donnera lieu à une note d’insuffisance pour le stage et devra être rendu en 2ème session. En 2ème session, un rapport de stage remis en retard se verra retirer 2 points par jour de retard. 
  3. Le rapport de stage doit reprendre une brève description d'une situation complexe dans laquelle vous vous êtes retrouvés en stage (en situation d'évaluation ou de prise en charge). Vous devrez détailler dans votre rapport ce qui relève d'une démarche Evidence Based Practice selon l'article de Durieux, Etienne et Willems, 2017). Vous devrez également discuter ce qui, dans votre démarche, aurait pu être fait pour que votre approche réponde réellement à la définition d’une démarche Evidence-Based Practice (quelles étapes de la démarche EBP ai-je (ou non) mis en place ? Ai-je implémenté ces différentes étapes de manière optimale ? Pour les étapes manquantes, qu’aurai-je pu faire pour les mettre en place ? Pour les étapes mises en place, qu’aurais-je pu faire pour amélioré leur efficacité ?).
  4. La maîtrise de la langue française fait partie des compétences de base pour la pratique professionnelle en neuropsychologie. A ce titre, si le rapport de stage contient plus de 10 fautes d'orthographe (d'usage et/ou d'accord) en 1ère session, il donnera lieu à une note d'insuffisance grave (5/20) en 1ère session et devra être rendu en 2ème session. Si le rapport rendu en 2ème session contient plus de 10 erreurs d'orthographe, le stagiaire se verra retirer 2 points de sa note finale de stage.
  5. Pour les stages de neuropsychologie expérimentale, un rapport de 10-15 pages, ayant la forme d'un article scientifique, doit être remis au responsable du stage (Th. Meulemans, F. Collette ou L. Rousselle, selon le cas).

Évaluation du stage

Pour télécharger la grille d'évaluation du stage, cliquer ici.

L'évaluation des stages de neuropsychologie clinique repose sur deux éléments :

  1. L'évaluation faite par le maître de stage :
    1. une première évaluation a lieu à mi-stage ; celle-ci vise essentiellement à informer l'étudiant des problèmes éventuels posés par le stage afin de lui donner l'occasion de se corriger et de s'améliorer pour la suite du stage.
    2. l'évaluation finale doit prendre en compte différents éléments (autonomie, investissement personnel, capacité d'initiative, ponctualité... mais aussi les progrès réalisés suite à l'évaluation de la mi-stage) ; le Maître de Stage complète à cet effet le document prévu pour cette évaluation et le fait parvenir à Murielle Wansard.
  2. Le rapport de stage (cf. "Le rapport de stage" ci-dessus).

Si une des deux notes (note du maître de stage vs note pour le rapport de stage) est inférieure à 10, c'est cette note-là qui est retenue comme note finale (l'étudiant est donc ajourné). Si les deux notes sont au moins égales à 10, la note globale est calculée selon un ratio 3/4 vs 1/4 (stage vs rapport).

L'évaluation des stages de neuropsychologie expérimentale repose de la même manière sur l'investissement, l'autonomie, la rigueur dont l'étudiant a fait preuve durant son stage, ainsi que sur le rapport que l'étudiant doit remettre au plus tard un mois après la fin du stage (rapport qui doit prendre la forme d'un article scientifique : introduction, méthodologie, résultats, discussion). Une présentation du travail réalisé (avec support Powerpoint) sera faite par l'étudiant devant l'équipe de l'Unité de Neuropsychologie (et/ou dans le cadre du séminaire d'accompagnement de stage).

Remarques importantes

Le séminaire d'accompagnement de stage

    1. Le séminaire d'accompagnement de stage doit être considéré comme un cours (il en a d'ailleurs la même valeur). La présence à ce cours est obligatoire pour tout étudiant faisant un stage de neuropsychologie clinique ou de neuropsychologie expérimentale (toute absence est sanctionnée par une perte de 2 pts sur un total de 10 pts) ; ce cours doit donc être suivi pendant le quadrimestre durant lequel le stage est réalisé (2ème quadrimestre pour les étudiants inscrits en 1er master, 1er quadrimestre pour les étudiants inscrits en 2ème master).
NB : Le maître de stage est tenu de libérer le stagiaire afin que celui-ci puisse participer au séminaire d'accompagnement de stage. Dans le cas où l'absence de l'étudiant de son lieu de stage en raison du séminaire pose problème pour la réalisation du stage (par ex., nbre d'heures insuffisant...), un arrangement peut être envisagé entre le maître de stage et l'Unité de Neuropsychologie, afin de rencontrer au mieux les exigences de chacune des parties. Ce type d'arrangement doit toutefois rester l'exception (la règle étant que l'étudiant participe à toutes les séances du séminaire d'accompagnement de stage) ; les modalités de cet arrangement (jours d'absence...) doivent être fixées à l'avance et doivent apparaître sur le contrat de stage.
  1. En 1er master, le séminaire d'accompagnement de stage consiste en des présentations individuelles (ou par groupes de deux, en fonction du nombre d'étudiants) par les stagiaires de bilans neuropsychologiques ou de rééducations réalisé(e)s en stage. Certains séminaires pourront être consacrés à la présentation d'une problématique particulière (par exemple, description d'une sémiologie, présentation d'un test ou d'une technique de rééducation, etc.) ; dans ce cas, l'accord du responsable du stage aura dû être préalablement donné.
  2. En 2ème master, le séminaire d'accompagnement de stage consiste également en des présentations par les stagiaires (par groupes de 2 à 3 étudiants) de bilans neuropsychologiques ou de rééducations réalisé(e)s en stage. De plus, les stagiaires devront faire une deuxième présentation (que nous appelons la "contre-expertise", réalisée aussi en groupes de 2 à 3 étudiants), au cours de laquelle il leur est demandé d'adopter un regard critique sur un bilan présenté par un autre groupe d'étudiants. La répartition au sein des groupes est faite de manière aléatoire ; les groupes doivent être différents pour la partie "présentation de bilans" et pour la partie "contre-expertise".
  3. Lieu et dates : à déterminer (généralement le mercredi ou jeudi après-midi ; voir valves du service).
  4. En ce qui concerne la présentation de cas, le choix des épreuves administrées ainsi que leur interprétation doivent être argumentés sur le plan théorique (dans la mesure du possible).
  5. Il est important que l'étudiant comprenne et puisse expliquer tous les termes techniques (notamment certains termes médicaux relevés dans le dossier médical du patient) qu'il utilise dans le cadre de sa présentation.
  6. En 1er master, la présentation d'un bilan neuropsychologique doit être synthétique et structurée ; elle ne peut dépasser 30 à 40 minutes. Le stagiaire est invité à utiliser tout moyen didactique jugé utile (vidéo-projection...). Le stagiaire doit pouvoir repérer et développer les éléments clés de l'examen, et passer plus vite sur les points secondaires. Ceci implique que la présentation ait été préparée minutieusement. Le stagiaire doit pouvoir disposer des résultats pour chaque épreuve administrée, ainsi que des normes. Les références exactes des tests et des normes doivent être clairement indiquées. En ce qui concerne l'examen neuropsychologique, une présentation type pourrait avoir la forme suivante :
    1. Objet de la demande + informations médicales disponibles.
    2. Anamnèse et examen clinique.
    3. Mémoire de travail.
    4. Mémoire à long terme (épreuves verbales puis non verbales).
    5. Autres épreuves mnésiques.
    6. Fonctions instrumentales (praxies et gnosies).
    7. Langage.
    8. Fonctions attentionnelles.
    9. Fonctions exécutives.
    10. Efficience intellectuelle globale.
    11. Comportement émotionnel (évaluation clinique ou plus formelle, selon le cas)
    12. Conclusion.
  7. En 2ème master, la présentation d'un bilan neuropsychologique devra correspondre aux mêmes critères que ceux présentés ci-dessus pour le 1er master. Elle sera complétée par une discussion riche (hypothèses et points de vue personnels) et par un recul critique. En ce qui concerne la "contre-expertise", elle consiste en un recul critique d'un cas exposé plus tôt dans le cours. Ce recul critique se centrera sur les outils utilisés et/ou non utilisés, la proposition d'explications alternatives, la recherche théorique sur la pathologie rencontrée et une discussion (interprétations, points de vue et hypothèses) approfondie.
  8. Le stagiaire ne manquera pas de resituer le bilan cognitif dans son contexte (perspectives de réinsertion socioprofessionnelles, scolarité, situation familiale...).

Évaluation du séminaire d'accompagnement de stage

L'évaluation portant directement sur la présence et la participation de l'étudiant au séminaire, il n'est pas prévu de 2ème session pour le séminaire d'accompagnement de stage.

Pour le séminaire organisé en Master 1, l'étudiant est évalué sur base de sa présentation et de sa participation générale au séminaire, ainsi que sur le rapport. Si l'étudiant échoue à une de ces parties, la note qu'il a obtenue pour cette partie constitue sa note globale. S'il obtient au moins la moitié des points à chacune des parties, sa note globale est calculée sur base de la répartition suivante : 15 pts pour la présentation, 10 pts pour la participation, 15 pts pour le rapport. En cas d'échec pour la présentation, un examen oral est organisé (en 1ère session) où il est demandé à l'étudiant de refaire sa présentation devant les membres de l'Unité de Neuropsychologie ; en cas d'échec pour le rapport, il sera demandé à l'étudiant de rendre une version améliorée de son rapport pour la 1ère session. Un échec dû à un nombre d'absences trop important ne peut pas être rattrapé.

Pour le séminaire de Master 2, l'évaluation porte sur la présentation "contre-expertise" (une pénalité de 5 points sera appliquée sur la note finale si la présentation "analyse de cas" est jugée insuffisante), sur la participation aux séances de séminaire et d'ARPc (apprentissage par résolution de problèmes complexes), ainsi que sur les deux rapports (analyse d'un nouveau cas et rapport d'ARPc). Répartition des points : 20 pts pour la présentation, 10 pts pour la participation aux séminaires et aux ARPc, 20 pts pour les rapports (10 pts par rapport). En cas d'échec pour les présentations, un examen oral est organisé (en 2ème session) où il est demandé à l'étudiant de refaire sa (ou ses) présentation(s) devant les membres de l'Unité de Neuropsychologie ; en cas d'échec pour les rapports, il sera demandé à l'étudiant de rendre une version améliorée de son (ses) rapport(s) pour la 2ème session. Un échec dû à un nombre d'absences trop important ne peut pas être rattrapé ; l'absence aux séances d'ARPc conduit automatiquement à l'ajournement.

Rappelons que la présence est obligatoire à toutes les séances, sans exception. Des absences répétées, même justifiées, conduisent à un ajournement.

 

 

 

Liste des maîtres de stage en neuropsychologie

Nom Adresse Téléphone - Courriel
Aude Barjona

Service de Neurologie
C.H.U. Sart Tilman

04/366.77.81

a.barjona@chu.ulg.ac.be

Delphine BLAISE

Liaison interne Gériatrie

Rue des Trois Ponts 2
4500 Huy

085/27.21.11

delphine.blaise@chrh.be

Fanny BREVERS

CIRICU

CHR de la Citadelle

Boulevard du 12ème de Ligne, 1

4000 Liège

fanny.brevers@uliege.be 
Annette CLOSSET

Service de Pédopsychiatrie

CHR de la Citadelle
Boulevard du 12ème de Ligne, 1
4000 Liège

04/321.56.05

annette.closset@chrcitadelle.be

Ingrid DANTINNE

Service de gériatrie

Centre Hospitalier Régional de Namur
Avenue Albert 1er, 185
5000 Namur

081/72.75.08

ingrid.dantinne@chrnamur.be

Gaël DELRUE

Unité de Revalidation Neuropsychologique

C.H.U. Centre ville
Quai Godefroid Kurth, 45
4020 Liège

04/270.32.73 (Brull)
04/366.77.81 (CHU)

Gael.Delrue@chu.ulg.ac.be

Valentine DEMOULIN

Unité de Revalidation Neuropsychologique

C.H.U. Centre ville
Quai Godefroid Kurth, 45
4020 Liège

04/270.32.73

valentine.demoulin@chu.ulg.ac.be

Stéphanie DETHIER

Clinique de la Mémoire

Rue Champ des Alouettes 70A
4557 Fraiture-en-Condroz

085/51.91.27

stephanie.dethier@outlook.com

Benjamin DEVILLE

Unité de Revalidation Neuropsychologique

C.H.U Centre ville
Quai Godefroid Kurth 45
4020 Liège

04/270.32.73

benjamin.deville@chu.ulg.ac.be

Anne DIRICK

CRA-VIVA & L'Enjeu

Chaussée Churchill, 28
4020 Saint-Nicolas

04/247.69.04

a.dirick@aigs.be

Aline ERNSTER

Clinique Saint Vincent (Rocourt)

Rue Françoise Lefèbvre, 213
4000 Rocourt

0495/99.75.75

aline.ernster@chc.be

Christelle GALERA

Centre Hospitalier du Bois de l’Abbaye

Rue Laplace 40
4100 Seraing

04/338.76.67

c.galera@live.be

Audrey GALLUZZO

Centre Neurologique de Fraiture

Rue Champ des Alouettes 70A
4557 Fraiture-en-Condroz

 085/51.91.35 

galluzzoaudrey@gmail.com

Sophie GERMAIN

Unité de Neuropsychologie

FPLSE/CPLU
B33, Sart Tilman

04/366.51.31

sophie.germain@ulg.ac.be

Vinciane GODICHARD

Le Jardin du Bounia

Rue de la Burdinale 73a
4210 Oteppe

085/71.29.66

vinciane.godichard@hotmail.com

Céline GRYGLEWICZ

Le Pré-en-Bulles

CHR de la Citadelle
Clinique du Château Rouge
4040 Herstal

04/248.54.06

celine.gryglewicz@gmail.com

Catherine GUILLET

Clinique de la mémoire (CHC Espérance et Notre-Dame de Waremme

Rue Malvoz, 15
4420 Montegnée

04/224.92.75 (le matin) ou 04/224.92.77

catherine.guillet@chc.be

Cécile HANSON

Service de Revalidation Neurologique

CHU Ourthe-Amblève-Esneux

04/380.97.57

cecile.hanson@chu.ulg.ac.be

Caroline LALOIRE

Centre de Revalidation Fonctionnelle

Centre Hospitalier Peltzer-La Tourelle
Rue Hauzer de Simony 20
4800 Verviers

Tél. secrétariat : 087/21.20.20
Tél. bureau : 087/21.25.06 (vendredi de 9h à 10h)

caroline.laloire@chplt.be

Frederique LEENS

Centre de Revalidation "Le préambule"

Clinique du Château Rouge
4040 Herstal

04/248.54.06 ou 07

frederique.leens@chrcitadelle.be

Caroline LEJEUNE

AIGS "L'Enjeu"

Chaussée Churchill 28
4420 Montegnée

04/247.69.04

caroline.lejeune@alumni.ulg.ac.be

Géraldine LEPUITS

Unité de Revalidation Neuropsychologique

C.H.U Centre ville
Quai Godefroid Kurth 45
4020 Liège

04/270.32.73

geraldine.lepuits@chu.ulg.ac.be 

Françoise LEKEU

Centre de jour de la mémoire

Policliniques Brull
Quai Godefroy Kurth, 45
4020 Liège

04/270.30.45

francoise.lekeu@hotmail.com

Séverine LOUWETTE

Centre PMS 2 de la Ville de Liège

Rue Georges Simenon 13
4020 Liège

severine.louwette@alumni.ulg.ac.be

Patricia MARIQUE

Centre Neurologique William Lennox

Allée de Clerlande, 6
1340 Ottignies

010/430.384

Patricia.marique@chnwl.be

Nicolas MOYANO

Centre Neurologique de Fraiture

Rue Champ des Alouettes 70A
4557 Fraiture-en-Condroz

085/41.03.14

n.moyano@hotmail.com

Magali NGAWA

CRMN

CHR de la Citadelle
Boulevard du 12ème de Ligne, 1
4000 Liège

m.ngawa@ulg.ac.be

Jean-Charles PEETERS

Clinique de la Mémoire Hôpital Vincent Van Gogh

CHU de Charleroi
Rue de l’Hôpital 55
6030 Marchienne-au-Pont

071/92.35.69

jean-charles.peeters@chu-charleroi.be

Déborah PIETTE

Centre Dialogue

Rue Longue Voie, 63
4630 Soumagne

04/355.27.11

piettedeborah@gmail.com

Nathalie POLIS

Service de Revalidation Neurologique

CHU Ourthe-Amblève-Esneux

04/380.91.18

npolis@chu.ulg.ac.be

Dominique POTELLE

Centre Neurologique William Lennox

Allée de Clerlande, 6
1340 Ottignies

010/43.03.84

Dominique.POTELLE@chnwl.be

Anne QUITTRE

Centre de Jour de la Mémoire

Quai Godefroid Kurth, 45
4020 Liège

04/270.30.45

quittreanne@hotmail.com

Xavier SCHMITZ

Service de Gériatrie, Gériatrie de Liaison et Hôpital de Jour Gériatrique

C.H.U du Sart-Tilman

04/367.93.63

xavier.schmitz@chu.ulg.ac.be

Déborah SOLEIL

C.R.A. A.I.G.S. Ans - Le Verboquet

Rue Kerstenne 41
4430 Ans

04/247.14.77

deborah.soleil@gmail.com

Céline THOMAS

Centre de Cure et de Post Cure

Rue Malgrave 1
4960 Malmedy

 080/79.98.30

celinethomas@outlook.com

Hélène TURINE

Clinique de la mémoire

Rue Malvoz, 15
4420 Montegnée

Clinique Saint-Joseph

Rue de Hesbaye, 75
4000 Liège

Tél.: 04/224.92.75 (en matinée, secrétariat de la clinique de la mémoire)

helene.turine@alumni.ulg.ac.be

Éric VINCENT

Unité de Revalidation Neuropsychologique C.H.U. Centre ville

Quai Godefroid Kurth, 45
4020 Liège

04/270.32.73

eric.vincent@chu.ulg.ac.be

Line VOSSIUS

Unité de Neuropsychologie (Fapse)

Clinique Psychologique et Logopédique Universitaire

04/366.44.67

line.vossius@ulg.ac.be

Géraldine VRANCKEN

Centre de Ressource Autisme Liège

Quai G. Kurth 45, 11ème étage
4020 LIÈGE

04/270.32.78

g.vrancken@chu.ulg.ac.be

Muriel VRENKEN

Centre Hospitalier du Bois de l’Abbaye

Rue Laplace 40
4100 Seraing

04/338.76.67

murielvr@hotmail.com

 

(en septembre-octobre pour le stage du 1er master et en janvier-février pour le stage du 2ème master).